Interview : Pas Vu Pas Lu

La semaine passée, Stephane Théri, directeur de la rédaction du Magazine Pas Vu Pas Lu, a eu la gentillesse de me donner la parole au cours d’une interview ciblée sur les différentes facettes de mon métier de lectrice-correctrice et rédactrice. 

Extrait :

« Delphine, après avoir échangé sur Linkedin, je vous ai proposé de présenter à nos lectrices et lecteurs votre métier qui, j’en suis personnellement convaincu, reste une étape indispensable et majeure dans le parcours d’un livre. Aussi, pouvez-vous, svp, nous donner votre définition du métier de Lectrice-Correctrice et rédactrice ?

— Tout d’abord, je tenais à vous remercier de me donner l’occasion de parler de ma profession qui suscite, encore aujourd’hui, bien des questions. Comme vous le soulignez, la correction « reste une étape indispensable et majeure dans le parcours d’un livre », et à ce titre, je vois la correction comme un soin. Un soin un peu particulier, je vous l’accorde, mais qui a pour objectif de prendre en charge un texte dans sa globalité et d’en valoriser le fond comme la forme. En somme, je bichonne les mots, d’un œil juste et impartial, avec un profond respect pour le travail de son auteur et du message qu’il souhaite transmettre.

Il en est de même pour la rédaction, bien que le processus soit inversé, s’agissant ici de mettre en mots une idée, une information, etc. L’écrit doit donc être à l’image de la personne qui le commande, et s’adapter au contexte comme aux lecteurs ciblés. » 

Lire la suite

Pas Vu Pas Lu : qu'est-ce que c'est ?

« Le Magazine Pas Vu, Pas Lu a […] pour vocation, comme la plateforme www.pasvupaslu.com, de mettre en avant des auteurs auto-édités, des auteurs édités par de petites maisons d’édition et des petites maisons d’édition qui ne peuvent financer des campagnes de promotion et de publicité.

Nous souhaitons fort logiquement donner la parole aux lectrices et lecteurs et à toutes celles et ceux qui permettent à un auteur de trouver la notoriété, la reconnaisance et le niveau de ventes que méritent son talent. »

Stephane Théri, directeur de la rédaction.

Mon article vous plaît ? Partagez !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *